Questions et réponses sur le Plan québécois de transport aérien régional

​​​​​Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Plan québécois de transport aérien régional. Veuillez noter que les détails des modalités d’application du plan seront présentés au moment de la mise en œuvre des nouvelles mesures. L’entrée en vigueur progressive du plan est prévue à partir de juin 2022. ​

En quoi consiste la mesure concernant les billets d’avion offerts à un prix maximal de 500 $ l’aller-retour?

  • Le Plan québécois de transport aérien régional permettra à une personne de se procurer des billets d’avion, et ce, à un prix maximal de 500 $ par aller-retour.
  • Les billets à tarif réduit seront offerts pour des déplacements effectués entre les villes de Montréal, de Québec ou de l’arrondissement de Saint-Hubert et les régions éloignées ou isolées ciblées, et ce, peu importe le nombre d’escales, le cas échéant.
  • Les transporteurs aériens partenaires obtiendront une compensation financière de la part du ministère des Transports pour chaque billet vendu dans le cadre du programme.

Puis-je me procurer dès maintenant un billet à tarif réduit?

  • Non. L’entrée en vigueur du Plan québécois de transport aérien régional est prévue à compter du 1er juin 2022.
  • Les billets d’avion à un prix maximal de 500 $ l’aller-retour pourront être vendus à compter de l’entrée en vigueur de la mesure par les transporteurs aériens qui adhéreront au programme.

Puis-je inscrire mes coordonnées sur une liste d’attente?

  • Il n’y a pas de liste d’attente. Il sera possible de se procurer des billets à tarif réduit uniquement lorsque la nouvelle mesure sera en vigueur.

Que dois-je faire pour me procurer un billet à tarif réduit?

  • Les billets à tarif réduit seront vendus directement par les transporteurs aériens qui adhéreront au programme.
  • Il est présentement inutile de les contacter pour faire l’achat d’un billet à tarif réduit, puisque le programme n’est pas encore en vigueur.

Est-ce qu’il y aura une limite quant au nombre de billets que je pourrai acheter?

  • Oui, le nombre de billets offerts à un prix abordable qu’une personne pourra acheter sera limité. Ces balises demeurent à déterminer. Elles seront annoncées dans les prochaines semaines.
  • Le nombre de billets sera limité afin de permettre au plus grand nombre possible de personnes de s’en procurer.

Est-ce que je peux réserver un billet à tarif réduit avant le 1er juin 2022 pour un vol effectué après cette date?

  • Non. Les billets d’avion à un prix maximal de 500 $ l’aller-retour seront vendus par les transporteurs aériens qui adhéreront au programme, le tout uniquement à compter de l’entrée en vigueur de la mesure.
  • Il est présentement inutile de les contacter pour faire l’achat d’un billet à tarif réduit, puisque le programme n’est pas encore en vigueur.

Que se passe-t-il si je veux acheter un billet à tarif réduit, mais que le vol est rempli?

  • Les voyageuses et voyageurs pourront vérifier la disponibilité des billets pour un autre vol ou une autre date, ou encore avec un autre transporteur.

Est-ce que les transporteurs aériens vont offrir des vols à bord d’avions de plus grande capacité?

  • Les transporteurs aériens qui adhéreront au programme demeureront responsables de la gestion de leur flotte d’appareils et de la planification des vols. Par contre, la hausse des demandes pourrait les inciter à augmenter leur capacité.

​​​​Quelles sont les destinations desservies?

  • La carte des liaisons admissibles est disponible en ligne.
  • Pour être admissible au tarif maximal de 500 $ l’aller-retour, le vol doit avoir pour point de départ ou destination finale l’aéroport de Montréal, de Québec ou de Saint-Hubert, et ce, peu importe le nombre d’escales, le cas échéant.

Pourquoi n’est-ce pas possible de se rendre au nord de Chibougamau avec le programme?

  • La population du Nunavik dispose de ses propres mesures visant à rendre plus abordable le transport aérien, notamment le Programme de réduction des tarifs aériens de l’Administration régionale Kativik (ARK).
  • La population d’Eeyou Istchee Baie-James est admissible au Programme de réduction des tarifs aériens du Ministère.
  • La population du Nord-du-Québec pourra bénéficier des mesures du Plan québécois de transport aérien régional qui concernent la réduction du coût des billets d’avion si elle voyage sur les liaisons visées par la nouvelle mesure.
  • Les liaisons visées par la nouvelle mesure couvrent présentement la grande majorité des déplacements aériens régionaux effectués au Québec.

J’ai déjà acheté un billet d’avion pour cet été. Puis-je obtenir un remboursement de la différence entre le prix que j’ai payé et le tarif de 500 $?

  • Le volet du plan qui concerne l’accès à des billets à 500 $ l’aller-retour ne sera pas rétroactif. Les billets achetés avant l’entrée en vigueur du programme ne sont donc pas admissibles à un remboursement de la différence.

Est-ce que je peux annuler mon billet et en acheter un nouveau après l’entrée en vigueur de la mesure?

  • Le ministère des Transports ne peut pas garantir la disponibilité des billets à 500 $ l’aller-retour pour un vol déterminé. Ainsi, les passagers qui annuleront leur réservation courent le risque de ne plus être en mesure d’accéder à l’itinéraire visé aux dates souhaitées.
  • En cas d’annulation, les passagers devront couvrir les coûts afférents selon les modalités du transporteur auprès duquel ils ont effectué leur réservation.

Quand va-t-on connaître tous les détails du programme?

  • L’entrée en vigueur du Plan québécois de transport aérien régional est prévue à compter du 1er juin 2022.
  • L’objectif du Ministère est de présenter les modalités du programme dans les prochaines semaines.
  • D’ici là, la page consacrée au Plan québécois de transport aérien régional demeure le lieu privilégié pour connaître les plus récentes informations sur cette nouvelle mesure.

Est-ce que les résidentes et résidents des régions éloignées et isolées vont perdre certains avantages dans la foulée de l’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure?

  • Non. En plus de pouvoir se prévaloir de la nouvelle mesure qui vise à permettre l’achat de billets à un prix maximal de 500 $, les résidentes et résidents des régions éloignées et isolées auront toujours accès au Programme de réduction des tarifs aériens (PRTA).
  • En ce qui concerne le PRTA, il est à noter que le gouvernement abolira le plafond qui limitait le remboursement auquel étaient admissibles les résidentes et résidents des régions éloignées.

Pourquoi le programme est-il accessible aux Canadiennes et Canadiens ainsi qu’aux touristes étrangers qui visitent le Québec?

  • Il est attendu que ce soit principalement les Québécoises et Québécois qui se prévalent de la nouvelle mesure.
  • Ceci dit, par souci de faire profiter l’économie des régions de la reprise de l’industrie touristique, nous comptons offrir cette mesure aux visiteurs et aux étudiants étrangers.

​​​​​​Est-ce qu’une entreprise, une société ou un organisme pourra acheter des billets à tarif réduit?

  • ​​Non. Seuls les particuliers pourront se prévaloir du programme.​